Record du monde ou faux départ ? Découvrez si les marques qui proposent les meilleures publicités des JO répondent vraiment aux attentes de leurs clients potentiels

Alors que le monde relève peu à peu la tête, les Jeux olympiques de Tokyo 2020 sont la preuve que nous sommes sur la bonne voie (puisque qu’ils ont bien lieu) mais que le chemin est encore long (car ils se déroulent malheureusement à huis clos). Toutefois, la vraie magie des Jeux réside dans les performances des athlètes. Ainsi, l’idée que les yeux du monde entier sont tournés vers un seul et même événement après les derniers mois difficiles que nous avons vécu est tout simplement formidable.

Ce ne sont pas les marques qui diront le contraire. En effet, toutes sont prêtes à engager les ressources nécessaires pour attirer l’attention des millions de spectateurs des Jeux afin de faire connaître ou de renforcer la notoriété de leur marque dans le but de décrocher de nouvelles ventes.

Après avoir vu une publicité ou une référence à un sponsor au cours d’une épreuve, les clients potentiels auront principalement tendance à se rendre sur le site Internet de la marque en question. En effet, le site d’une marque représente aujourd’hui sa vitrine en ligne et le recours à Internet n’a jamais été aussi élevé depuis que la pandémie de COVID a été déclarée. C’est pourquoi nous nous intéressons au sort des questions posées par les consommateurs. En effet, dépenser une fortune pour attirer des clients potentiels sur leur site Internet est une chose, mais les marques sont-elles vraiment capables de répondre aux questions de base des consommateurs à l’aide de l’expérience de recherche présente sur leur site ?

Intéressons-nous donc à la liste des principales publicités des JO publiée par le magazine AdWeek pour connaître les marques dignes de monter sur le podium et celles qui ne passent pas la phase de qualification :

1. Le Comité international olympique : non qualifié

Question : quel âge a Sky Brown ? (Elle a été présentée comme la plus jeune athlète à participer aux JO cette année)

Réponse : aucune puisqu’il n’existe pas de fonctionnalité de recherche sur www.olympics.com/cio

Qu’en est-il de www.olympics.com ?

Réponse : rien de précis

2. Dick’s Sporting Goods : non qualifié

Question : quel est le meilleur matériel d’escrime pour femme ? (Ces articles sont souvent présentés dans leurs publicités)

Réponse : rien de précis sachant qu’une casquette de NBA figure parmi les résultats de recherche

3. Michelob Ultra : non qualifié

Question : combien de calories contient une bière Michelob Ultra ?

Réponse : aucune puisqu’il n’existe pas de fonctionnalité de recherche sur le site

4. Ally Bank : qualifiée mais pas médaillée

Question : quel est votre taux d’intérêt sur les comptes épargne ?

Réponse : une liste des types de comptes accompagnés de leur taux actuels (ce n’est pas une réponse directe, mais elle n’est au moins pas hors sujet).

5. Canon : non qualifié

Question : combien pèse un appareil photo numérique reflex ?

Réponse : rien de précis

6. Procter & Gamble : non qualifié

Question : combien de marques possède P&G ?

Réponse : rien de précis

7. Microsoft : médaille de bronze

Question : combien coûte Microsoft Teams ?Réponse : tout dépend de la taille de votre équipe. Un lien utile était également proposé à l’auteur de la question, ce qui est une bonne chose même si ce dernier devait alors cliquer dessus pour ouvrir une autre page.

8. Costa Coffee : non qualifié

Question : où se trouve l’établissement le plus proche ?Réponse : aucune puisqu’il n’existe pas de fonctionnalité de recherche sur le site

9. Vans : non qualifié

Question : quelles sont les meilleures chaussures de skateboard pour les débutants ?

Réponse : des photos et des liens renvoyant vers divers produits, mais aucune réponse directe.

10. Pantene : non qualifié

Question : quel shampoing utiliser pour des cheveux bouclés ?

Réponse : aucune puisqu’il n’existe pas de fonctionnalité de recherche sur le site

Bilan :

8 marques non qualifiées

1 marque qualifiée mais pas médaillée

1 médaille de bronze

Microsoft a beau s’être hissée sur le podium, aucune marque présente sur cette liste n’est parvenue à accompagner leurs impressionnantes publicités d’une fonctionnalité de recherche intégrée tout aussi spectaculaire. Cette constatation est pour le moins surprenante lorsque l’on sait que la recherche intégrée suscite 1,8 fois plus de conversions que lorsque cette fonctionnalité n’est pas utilisée. Les clients peuvent bien évidemment parcourir les catégories et descriptions de produits proposés, mais lorsqu’une barre de recherche n’apporte aucune réponse aux questions les plus basiques, même les clients les plus patients envisagent de fermer la page.

On a donc connu des podiums plus radieux que celui de la recherche actuelle puisque la marque la plus performante ne se hisse qu’à la troisième place. Ce résultat s’explique par le fait que la plupart de ces marques utilisent une version peu performante de la recherche intégrée. En effet, pour espérer obtenir une médaille d’or, elles devraient opter pour la recherche basée sur l’IA. Il ne reste donc plus qu’à espérer qu’à l’aube des Jeux de 2024, davantage de marques seront en forme olympique pour répondre aux questions des consommateurs.

Pour en savoir plus sur la plateforme de recherche basée sur l’IA de Yext et la façon dont elle peut vous aider à convertir vos visiteurs en clients, cliquez ici.

Découvrez comment votre entreprise peut fournir des Verified Answers aux clients pour stimuler votre visibilité et votre chiffre d'affaires.

Planifier une démonstration